Repères de crues, dossier d’informations aux riverains, signalétique sur site, systèmes d’alerte et promotion des protections individuelles, le SAGYRC déploie de nombreuses actions pour faire vivre la culture du risque en zone inondable.

Cultiver la mémoire sur le terrain. 

En posant près d’une vingtaine de repères de crues le long de l’Yzeron et ses affluents, l’objectif est de matérialiser la hauteur des plus hautes eaux connues, en l’occurrence lors de la crue de 2003 et de rappeler la puissance et l’effet dévastateur des inondations.

Pour inciter chacun à la vigilance aux bords de l’Yzeron, des panneaux ont également été installés à Oullins ; ils rappellent notamment les bons comportements à adopter en cas de pluies intenses et soulignent, pour les promeneurs occasionnels, le caractère inondable du site.

Des dossiers d’information-sensibilisation pour chaque riverain. 

Le PPRNi, qui interdit l’urbanisation en zone inondable, s’accompagne d’obligations, prescrites aux riverains pour réduire la vulnérabilité de leurs biens. Et ce même si des aménagements sont réalisés pour maîtriser les risques de crue. Un contexte souvent mal compris par les habitants, qui se sentent protégés par les travaux et ne voient pas la nécessité d’investir pour se prémunir.

Le SAGYRC a donc décidé, une fois les travaux terminés sur un secteur, de diffuser à chaque riverain un dossier individuel, dit préventif, axé sur les risques que ferait courir une crue centennale, tant que les barrages situés en amont ne sont pas réalisés. Chaque riverain peut ainsi voir concrètement les surfaces de son bien qui seraient submergées, les hauteurs d’eau et mieux évaluer le risque encouru.  Ces informations peuvent également illustrer la situation toujours possible où les aménagements de protection réalisés sont dépassés par une crue supérieure à leur dimensionnement. Les moyens de se prémunir des dégâts des eaux, par des précautions pratiques issues du PPRNi, comme la mise en place de batardeaux, la surélévation d’équipements électriques, la mise en sécurité des réseaux et cuves enterrés, sont également détaillés.

En complément des mesures d’alerte…

Ces actions de sensibilisation et d’information complètent le dispositif des mesures d’alerte en cas de crues, qui est piloté par les communes et les services de l’Etat. Le service d’alerte téléphonique permet d’ores et déjà de prévenir automatiquement 800 foyers à Oullins et 200 à Sainte Foy-lès-Lyon.

Le SAGYRC a par ailleurs passé une convention de recherche avec l’IRSTEA pour l’amélioration de la prévision des crues, particulièrement difficile sur des petits cours d’eau au régime torrentiel comme l’Yzeron.

Prévues par le PAPI de l’Yzeron (Programmes d’Actions de Prévention contre les Inondations), toutes ces actions visent à rappeler, en permanence, que quel que soient les aménagements réalisés pour se prémunir des crues, le risque persiste et exige la mobilisation de tous ceux qui vivent aux abords des rivières.