Le syndicat

LE SYNDICAT DU BASSIN VERSANT DE L’YZERON

Le Le SAGYRC (Syndicat Mixte d’Aménagement de Gestion de l’Yzeron, du Ratier et du Charbonnières) est en charge de la gestion et des aménagements des cours d’eau du bassin versant de l’Yzeron. Il regroupe 5 intercommunalités et 19 communes de l’ouest lyonnais. Parce que la gestion de l’eau est l’affaire de tous, il mène l’ensemble de ses missions en concertation avec ses partenaires et les usagers de la rivière.

Dynamique collective et solidarité intercommunale

Comme beaucoup de bassins périurbains, le bassin versant de l’Yzeron (lien)  est marqué par de nombreux dysfonctionnements dus aux pressions anthropiques : crues violentes et inondations, dégradation de la qualité de l’eau, érosion accrue du lit et des berges des cours d’eau mais également des épisodes de sévères étiages.

Pour relever ces enjeux majeurs, la nécessité d’une action commune, cohérente et globale à l’échelle du bassin versant s’est imposée dès la fin des années 80. Elle a conduit à la création d’un premier établissement intercommunal en 1991 dont l’objectif était de diagnostiquer les dysfonctionnements du bassin et de définir une stratégie commune pour lutter efficacement contre les inondations (le SEAGYRC – 12 communes). Puis un comité de rivière a été mis en place en 1998 pour assurer une représentation des différents acteurs, et pour élaborer un Contrat de rivière, reflet d’une volonté locale partagée, forte et affirmée sur l’ensemble du bassin versant.

Le SAGYRC a été mis en place en décembre 2001, pour être porteur de la cohérence des projets liés aux rivières à l’échelle du bassin versant (20 communes jusqu’en 2015), notamment dans le cadre de la maîtrise des inondations et ce, afin d’assurer la coordination des différents maîtres d’ouvrage ou d’être lui-même maître d’ouvrage dans le cas de compétences spécifiques aux cours d’eau. C’est dans ce contexte que le syndicat a porté le contrat de rivière Yzeron Vif entre 2002 et 2008. A l’issue de l’étude bilan, il a fait le choix de ne pas relancer un nouveau contrat de rivière, mais de s’appuyer sur la dynamique collective et la solidarité intercommunale pour développer et poursuivre les actions engagées. Dans ce contexte, un programme d’actions de prévention des inondations (PAPI) a été labellisé en 2013 pour une durée de 6 ans.

En février 2018, l’application de la nouvelle compétence GEMAPI (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations), s’est accompagnée d’une évolution institutionnelle du Sagyrc.
La GEMAPI prévoit en effet que, les compétences relatives à la protection contre les inondations et à la gestion des milieux aquatiques, initialement facultatives et assurées le cas échéant par les communes ou leurs groupements sous forme de syndicats, sont désormais obligatoires et relèvent des intercommunalités dites à fiscalité propre : métropoles, communautés de communes, communautés d’agglomération etc.
La Métropole de Lyon ainsi que quatre autres intercommunalités (les Communautés de communes des Vallons du Lyonnais, de la Vallée du Garon, du Pays de l’Arbesle et des Monts du Lyonnais) sont donc entrées dans le SAGYRC évoluant ainsi en Syndicat mixte, afin de lui confier cette gestion sur le bassin versant de l’Yzeron.

Un projet soutenu par des partenaires institutionnels

Pour mener à bien ses missions, le SAGYRC bénéficie de l’engagement financier de :

  • l’Etat dans le cadre d’un Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI), l’un des plus ambitieux de Auvergne Rhône-Alpes.
  • l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée et Corse,
  • la Région Auvergne Rhône-Alpes,
  • le Département du Rhône
  • la Métropole de Lyon

Start typing and press Enter to search