Mon jardin est beau avec peu d’eau

ARROSEZ ECONOME !

Arroser efficacement et raisonnablement en été, c’est possible ! Des petits gestes peuvent vous permettre de grandes économies. Découvrez les petites astuces pour ne pas gaspiller l’eau et préserver la santé de nos rivières !

Arrosage et rivière : quel rapport ?

Sur le bassin versant de l’Yzeron, il est très direct, car on estime entre 1300 et 2000 le nombre de forages ou puits chez les particuliers qui pompent directement l ‘eau dans les cours d’eau ou les nappes. Résultat, cette eau « gratuite », utilisée pour l’arrosage ou le remplissage de la piscine, est détournée du cycle de l’eau alimentant in fine la rivière. Lorsque l’eau manque, les milieux aquatiques sont en souffrance, les poissons meurent et c’est tout un écosystème vital qui est en danger. Voilà pourquoi il est indispensable d’utiliser l’eau avec parcimonie !

recuperer-leau

Les bons plans

Que vous puisiez l’eau directement dans la rivière ou la nappe ou que vous utilisiez l’eau potable pour arroser, la bonne attitude est d’économiser. Vous avez tout à y gagner, notre environnement aussi !

Récupérer l’eau de pluie
La pluie est une réserve d’eau gratuite et réutilisable dont il est dommage de se priver. Un récupérateur extérieur peut stocker jusqu’à 500 l.

Opter pour un système d’arrosage économique
Le plus économique est, sans conteste, l’arrosoir. Vous pouvez aussi opter pour un système par vaporisation ou goutte-à-goutte qui amène l’eau directement au pied du végétal. Equipé d’un programmateur, cette solution combine économie et efficacité.

Arroser au bon moment
De préférence le soir, avant le coucher du soleil, pour éviter l’évaporation et l’évapotranspiration (rejet de vapeur par les plantes).

Installer un paillage
Entourer les plantes d’un paillis permet de maintenir le sol humide et donc d’arroser moins souvent.

Biner le sol
En binant le sol, la pénétration de l’eau vers les racines est plus facile et l’arrosage bien plus efficace. En été, prévoyez un binage par semaine.

Choisir vos plantes
Les cactus et vivaces, comme l’aloé, l’agave ou l’armoise sont capables de stocker l’eau et ne nécessitent aucun arrosage. Côté fleurs, l’iris, le géranium, l’hellébore ou l’orchidée supportent très bien les fortes chaleurs sans avoir besoin d’une grande quantité d’eau. Et pour votre gazon, sachez qu’en le laissant un peu pousser, il résistera mieux à la sécheresse, et que même un peu jauni en période critique, il finira toujours par reverdir !

yzeron-2-recuperer-web
Une maison de 100 mètres carrés au sol à la capacité de récupérer 67 000 litres d’eau de pluie sur une année.
Récupérez l’eau de pluie et arrosez économe !
yzeron-1-arroser-web
Sous la chaleur, 60 % de l’eau s’évapore avant même d’avoir été absorbée par les plantes.
Arrosez le soir, pailler vos massifs et choisissez des plantes résistantes à la sécheresse !
affiche-eau-vie-agis-mai18-web

Start typing and press Enter to search